RATTE David

David Ratte voit le jour en 1970 à Besançon. Il empoigne son premier crayon à l’âge de 3 ans et ne le lâche plus. Au collège, il crée un fanzine et y publie ses premières planches. Autodidacte dans l’âme, il intègre les Beaux Arts... mais n’y passe qu’une demi-journée. Il entre alors dans une école d’architecture d’intérieur pour un cursus de 5 ans... mais abandonne au bout d’un an et demi. À 17 ans, il se lance dans la vie active en tant que dessinateur publicitaire free-lance. En 1992 il devient responsable commercial dans le secteur de la métallurgie tout en continuant à réaliser quelques travaux publicitaires. La passion de la BD ne l’ayant pas quitté, il continue à réaliser des planches pour le plaisir. En 2001, il se décide enfin à tenter sa chance dans le 9e art. Il participe au 1er concours "jeunes auteurs" organisé par les éditions Delcourt et arrive deuxième. Deux projets d’albums sont alors lancés, mais ne verront finalement pas le jour. En 2004, il rencontre Arleston lors d’un festival et réalise plusieurs récits courts pour Lanfeust Mag. En 2006, il créé la série "Toxic Planet" pour les éditions Paquet (3 albums à ce jour) et reçoit le Prix du meilleur album humour de l’année au festival de Chambéry. L’année suivante, il quitte définitivement son emploi dans la métallurgie pour ne plus se consacrer qu’à la BD. Il crée alors la série "Le Voyage des Pères" (éd. Paquet) qui est saluée par la critique et reçoit le Prix international de la BD chrétienne au festival d’Angoulême 2008, ainsi que le prix du Jubilé en 2011. Parallèlement, entre 2009 et 2011, David illustre la série "Majipoor" (éd. Soleil) sur un scénario d’Olivier Jouvray. Actuellement, David poursuit l’aventure du "Voyage des pères".